Cancer et utilisation du téléphone portable : un lien évident

Cela fait des années que le débat fait rage entre les scientifiques, les utilisateurs et les lobbys de la téléphonie mobile : existe-t-il un lien entre l’apparition des cancers et les ondes diffusées par les réseaux mobiles des smartphones ? Des chercheurs Américains se sont penchés sur la question pendant plus de 10 ans et leur conclusion fait froid dans le dos. Pour eux, le lien entre les ondes mobiles et le cancer serait évident.

onde cancer wifi

10 ans d’études pour accuser les ondes téléphoniques

Les National Institutes of Health (NIH) américains ont mené une étude pendant 10 ans avec pour objectif de démontrer le lien entre l’apparition des cancers et les ondes  issues de réseaux de téléphonies. C’est en effet un problème de société majeur qui semble pourtant trop souvent oublié. Mais les résultats de cette étude devraient remettre le sujet au centre des préoccupations.

Pendant ces années d’études, les chercheurs ont exposé des rats à des ondes radioélectriques, comme celles émises par nos chers téléphones. Les rayonnements touchaient les animaux dans leur ensemble, et non pas uniquement sur des parties précises comme c’est le cas chez l’homme. En effet, nos parties génitales ou nos oreilles / notre cerveau sont plus exposés par les ondes que certaines autres parties. Mais cela n’enlève en rien la valeur à ces résultats : les rats exposés avaient plus de risques de développer des cancers du cœur, du cerveau ou des glandes surrénales.

Un fait intriguant et encore inexpliqué : ces résultats concernent les rats mâles. Chez les femelles, ce lien n’a pas été prouvé. Quoi qu’il en soit, les chercheurs affirment donc que le lien entre ces ondes et la formation des cancers est une évidence.

lien cancer onde telephone wifi

Un constat alarmant et des conseils

On pourrait relativiser ces conclusions, puisqu’il faut savoir que les rats ont été bien plus exposé que nous ne le sommes au quotidien. Car comme le soulignent les chercheurs, l’homme est peut-être moins exposé dans l’ensemble, mais certaines parties de notre corps sont sans cesse en contact avec les ondes ! Comme on l’évoquait plus haut, notre tête et tout ce qui est proche de notre poche est particulièrement exposé.

Un autre facteur vient renforcer les résultats de cette étude, selon les scientifiques : le fait que notre environnement est saturé d’ondes issues de réseaux téléphoniques. Dans la rue, au travail, dans les transports en commun, elles sont partout et nous affectent d’une manière ou d’une autre. Quand on sait que l’étude a été faite principalement avec des réseaux 2G et 3G, on peut imaginer que la 4G qui se diffuse (et bientôt la 5G dans certains pays) ne vont pas arranger les choses. Mais que faire ?

Vous pouvez vous passer d’un smartphone, mais les ondes des autres vous toucheront toujours. Alors essayez au moins de privilégier les téléphones qui émettent le moins d’ondes électromagnétiques. Calculée en W/kg, cette émission est limitée par la loi à 2 W/kg, mais on trouve facilement des appareils avec un niveau d’émissions bien plus bas. Autant vous orienter vers ces appareils, pour votre santé !

Leave a Reply